minibals du pitoëff


Après un spectacle on est souvent désemparé et on se sent comme laissé à l'abandon
Mais DJ Impossible a trouvé la solution : les minibals de Pitoëff. Le vendredi soir, après la représentation, de vingt-deux heures à minuit, on danse.
Après, les grands continuent la nuit ailleurs, les parents rentrent payer la babysitter et tout le monde est content.
La Vodka et les cornichons sont à quatre francs...

sinon c'est gratuit !