la nuit des rois ou ce qu'on voudra

‹Et moi, pauvre monstre, je suis folle de lui, et elle, trompée, semble m'adorer.
Qu'est-ce qui va sortir de tout cela? Si je suis un homme,
Ma condition est désespérée et je ne peux pas aimer mon maître,
Si je suis une femme, ah quelle journée! O temps, c'est à toi de dénouer ça, pas à moi.›


de William Shakespeare
du 1er au 16 décembre 2017
Attention horaires exceptionnels en alternance avec ‹Hamlet›
3, 9 décembre à 15h
& 5, 13 décembre à 20h
& 16 décembre à 17h

Mise en scène & traduction Eric Devanthéry
dans la scénographie de Hamlet par Elissa Bier
Lumière Philippe Maeder
Costumes Valentine Savary
Maquillage & perruques Katrine Zingg
Avec Pierre Banderet, Adrian Filip, Michel Lavoie, Xavier Loira, José Ponce, Florian Sapey, Bartek Sozanski

‹Devanthéry marie au moins trois éléments providentiels. D’abord, il traduit les dialogues en langage subversif d’aujourd’hui. Ensuite, fidèle en cela aux pratiques théâtrales en vigueur à l’aube du XVIIe siècle, il opte pour une distribution exclusivement masculine (sept spécimens de la diversité XY), qui pousse à son comble l’ambiguïté des identités sexuelles. Face à un homme interprétant une femme travestie en homme pour mieux redevenir femme, la pertinence du genre s’évanouit purement et simplement au profit de celle de l’âme. Enfin, le metteur en scène déroule ses paradoxes devant une gigantesque vidéo de fonds marins: en se laissant dériver d’incidence en coïncidence, l’équilibre finit par triompher, conforme à ce qui est écrit là-haut.›

Katia Berger, Tribune de Genève à propos de la création de ‹La Nuit des Rois ou ce qu'on voudra›

réservations au 022 808 04 50

ou par courriel resa@pitoeff.ch cliquez ici_